HYPOCRESUS

Ce sont de futures ruines de verre et de métal dressées hors du sable en quelques années. On y trouve des esclaves modernes au service des bien-nés des dictatures locales et des parvenus des démocraties récentes. Le désir d’argent et la main de fer d’un autoritarisme religieux hypocrite maintiennent cet univers plastifié dans une stabilité, une sécurité et un ordre d’apparence impeccables. Le luxe pour les héritiers et les fils d’opportunistes déploie dans les suites des grands hôtels comme une méchante caricature du palais des princes: de vastes espaces couverts de dorures grossières, des canapés raides, des fauteuils à saouds, des assises à petits rois et à salopes mariées, tapis et marbres pour les pieds propres des salisseurs de planète, du gâchis d’eau et d’air chaud pour les éructeurs de pétrole. Ce sont de futures ruines de verre et de métal, dressées hors du sable pour assassiner la terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.