Sur les rotules

Non, je n’expire pas

J’exprime
Mon désarroi
C’est la guerre
À coup de rides
De cartes prioritaires
Ils choisissent mon visage
Plus jeune que mon âge
Me voilà forcée à me lever
Voilà, je suis bien élevée
À l’intérieur je hurle de rage
Si seulement ils savaient
Les épreuves que j’endure
Pour rester debout…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.