Au lendemain du 7ème jour

Mes salutations

Cela fait maintenant une semaine que le réseau existe. Avant tout, merci à toutes celles et ceux qui sont venu(e)s à ce rendez-vous. Ceci est le second éditorial ; chaque samedi vous aurez droit à un petit récapitulatif ou billet d’humeur. Si j’ai écrit le premier et celui-ci, je ne serai à l’avenir plus le seul. Nous tournerons afin de varier les plaisirs et les points de vue car en vérité je vous le dit : l’Orpheo Mundi n’est plus le révérend tout seul devant son écran ; nous sommes une communauté.

Le jardin des délices (Jérôme Bosch)
Le jardin des délices par Jérôme Bosch (vers 1450–1516) [Public domain], via Wikimedia Commons
Quel bilan tirer de cette première semaine ? Je suis heureux ! Les membres du réseau se sentent comme à la maison, ils vivent, ils existent, ils publient des choses étonnantes, que se soient les histoires de cul entre deux chaises de notre révéré Cardinal des encres et des âmes, les vidéos de Loume Astrée ou les mots inspirés de Dame Ka. J’ai une mention spéciale pour Vp Loose et ses analyses crypto-philosophique des plus grandes chansons du répertoire français. Elle ne dispose pas d’un site personnel mais elle a saisi l’occasion offerte pat les petits salons pour s’exprimer.

En parlant des petits salons, une première petite annonce a été postée. Si vous êtes dessinateurs ou que vous en connaissez, elle pourra sûrement vous intéresser :

https://orpheomundi.fr/groupes/petites-annonces/forum/topic/reverend-cherche-dessinateurs/

Tout ceci vous donne envie de participer aux discussions et/ou de publier vos œuvres ? Il ne vous reste plus qu’une chose à faire : vous inscrire ici.

https://orpheomundi.fr/senregistrer/

Concernant le réseau en lui même, il convient de parler d’une chose importante : la politique de vie privée. Vous savez sans doute que quasiment tous les suites disposent d’outils de statistiques. Ils servent certes à gonfler l’orgueil de ceux qui les regardent ou à les déprimer, mais aussi à fournir des donnés techniques pour améliorer le site. Toutefois, le choix est pour nous essentiel. Si vous ne souhaitez pas entrer dans nos statistiques, il vous suffit de vous rendre sur la page « vie privée » de chaque site du réseau que vous visitez. Vous y trouverez une case à cocher pour ne pas être suivi(e)

Il ne me reste qu’à vous souhaiter une bonne visite et un excellent week-end. Samedi prochain, je laisserai la parole à un autre administrateur du réseau.

Carpe Diem

Carpe Noctem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.