La Musique

Sur une toile par deux fois palimpseste à nouveau blanchie, j’ai tracé un sévère quadrillage.

Il faisait un silence douceureux.

Et la Musique fut.

 

La Musique, esquisse
La Musique, esquisse

Il faut toujours qu’un gratteux vienne se poser dans un coin:

encore un gratteux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.