Le cinquième maître du sang

512UtdkzipL._Amateurs de vampires, vous trouverez dans cette oeuvre votre bonheur. Comme le titre du sujet l’indique, je vais vous parler du « cinquième maître du sang », premier volume de la trilogie « l’évangile des damnés » composée par Alick, un jeune auteur dont j’ai eu l’honneur de croiser la route il y a quelques années de cela.

J’ai lu la première version de ce livre qui à l’époque déjà m’avait plu (il faudra d’ailleurs que je récupère l’exemplaire qu’il m’avait dédicacé) Il était alors publié à compte d’auteur. Je me suis demandé s’il avait écrit la suite de sa trilogie et j’ai eu la bonne surprise de voir que son livre était sorti officiellement le 31 mars

Il a été contacté par la maison d’édition des 2 encres qui a décelé son talent. Après avoir compulsé un extrait , j’ai vu des changements, des améliorations; je dirais même plus de maitrise. Il a su se débarrasser des erreurs d’un premier livre tout en gardant la fougue d’un jeune auteur. Les années ont passé, le « jeune chien fou passionné par l’ésotérisme », comme il se décrivait tantôt , a muri pour acquérir définitivement le statut d’écrivain.

Revenons en au livre en lui même en prenant le postulat de départ: un petit gars, comme vous et moi, pour qui la vie se termine. D’abord confronté aux décès successifs de ses parents, il se fait larguer assez salement par ce qu’il lui reste de raison de vivre. Mais au lieu de connaitre le repos apporté par la mort, une rencontre lui offre la non-vie éternelle. Dans sa vie nouvelle de vampire, il se retrouve mélé à un complot le dépassant largement. Qui est il vraiment? Quelles sont les raisons de ses souffrances? vous le découvrirez tout au long de cette trilogie où Ange, le personnage principal, découvre l’enfer.

Je vous suggère de lire l’entretien qu’il avait accordé à l’occasion de la sortie du livre

Carpe Diem

Carpe Noctem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.