Guesch Patti: une marquise pour une duchesse

guesch_pattiComme on peut être stupide dans nos à priori. il y a quelques temps, j’avais fait un petit sujet sur le film « The pillow book » de Peter Greenaway. La musique m’a plu et j’ai tenté d’en retrouver l’interprète. Je suis tombé sur la soundtrack, dubitatif, cherchant à débusquer un quelconque groupe underground. J’avais pourtant vu le nom de Guesch Patti sans m’attarder: je n’avais d’elle que l’image de son tube horripilant. Fans hystrioniques, laissez-moi m’expliquer avant de me lancer de fulgurants anathèmes: mon prénom étant proche de celui de « Etienne », j’ai eu droit toute ma vie à de multiples reprises de cette chanson. L’enfance cache parfois de bien sombres traumatismes…

Mais revenons-en au sujet. Un ami a profité d’une application sur son téléphone pour identifier cette chanson envoutante. Réaction initiale de ma part: « la honte! J’aime guesch Patti! » C’est tout moi: snobinard péteux; mais je me soigne… un peu… Bon, assez parlé, je vous laisse entre les mains de la marquise:

Je la voyais comme ces nombreux chanteurs et chanteuses des années 80, avec dérision et un soupçon de mépris; je me suis planté: c’est une artiste.

Je vous invité à présent à lui rendre visite sur son site:

http://www.gueschpatti.com/Ind…..ames1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.