Métal Hypnotique

Mes salutations,

L’Orpheo Mundi accueille un nouveau rêveur et non des moindres : Hypnos, Dieu du sommeil. Mais ne comptez pas sur lui pour vous endormir, bien au contraire. Il emprunte la lyre d’Orphée et la branche sur un ampli Marshall en poussant à fond la disto électrique. Sans obscénité il nous parle de fureur. Métal, black métal, dark métal, brutal death, comptez sur lui pour vous réveiller.

Le terme de « Heavy metal » viendrait d’un journaliste disant de Jimmy Hendrix que « c’était comme écouter du métal lourd tombant du ciel », avais-je découvert dans un reportage. Hypnos, du ciel abreuve-nous de gouttes de métal lourd !

Il commence très fort en nous faisant découvrir le groupe Rituals.

Je  dirais en hommage à ma jeunesse et à tous les métaleux :

Reign in blood !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.