Douce dissolution

 

Laisser un chips fondre sur la langue

Le plaisir de sentir

Les choses se dissoudre tranquillement

Irrémédiablement

Je souris

Ca me rappelle mon enfance

La curiosité pour toute chose

Une conscience de l’éphémère

J’aimais tant la fusion

Jusqu’à dissolution

que j’ai maintes fois réussi à venir à bout d’un chewwing-gum

On le goûte, on le sent, on joue avec

On l’observe, on ne s’en détache plus.

Et en moins d’une journée, il n’est plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.