à distance 2

Car imaginer fonde sa sève

et retenir forge l’écorce

les fusions intérieures se forcent

de nouvelles chimies l’achèvent

 

Car immatérielles  arborescences

et phosphoriques illuminescences

courbent l’énergie

tout son amour est orgie

 

Car immense est la cime pensée

aussi haute que dense le noyau

elle expulse des joyaux

toute vers le ciel lancée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.