La Naïveté

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s passant-e-s, j’ai le privilège de pouvoir présenter ici quelques un de mes travaux de peintures. Le Révèrent tolère l’inconséquence et sait se distraire de la futilité. Je l’en remercie et je vous propose de nous passer du poids des mots pour passer au choc des photos. Merci pour votre indulgence.

L’œil de la muse
Le touché de la muse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.