Ame et inachèvement

Papy Casso voyait l’âme comme l’inachèvement du mouvement, comme une croissance saisie dans son mouvement, sans que cette saisie ne le fige. Cette petite émergence photonique est pour lui. Elle n’existe déjà plus, pourtant elle vit.

En voilà de l’âme

 inachevé1-764x1024

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *