L'ouroboros

La sentence du Millénium

Rejetés maintes fois par le créateur,

Trop longtemps nous sommes restés dans l’ombre.

Bien trop souvent nous avons attendu que les conflits cessent d’eux-même-.

Nous avons assisté à la dégénérescence de ce monde. Ils ont apporté le chaos. Nous lui apporterons l’ordre.

Nous sommes les dignitaires du Ciel.

Nous sommes les légataires de ce monde.

Nos querelles fratricides doivent cesser.

Agissons dans l’ombre pour irradier ces terres de notre lumière.

Ne laissons pas la roue du destin s’opposer à nous.

Entamons notre marche vers notre règne de mille ans.

L’Ouroboros est composé des familles antiques que le monde appelle couramment « les damnés » ou « les démons ». Ils sont les descendants des nephilim, les géants issus de l’union entre les anges et les humains. Suite au déluge, la plupart d’entre eux disparurent de ce monde; les survivants eux, firent en sorte de disparaitre de l’histoire des hommes. toutefois de cette ascendance ils sont restés fiers, se renommant les « Princes de ce monde ». Les descendants s’isolèrent des uns des autres, ne se rencontrant que pour sceller de courtes alliance. toutefois, chacun attendait le moment où ils pourraient faire leur retour et s’assoir de nouveau sur le trône des hommes. Ils tentèrent de se réunir pour approcher le fils de Dieu, mais celui-ci les rejeta de nouveaux. Ce n’est que lors des croisades, excédés par les actes de apôtres qu’ils décidèrent de réellement se regrouper sous l’égide l’Ourobos. C’est sous égide des trois plus anciens princes, les ainés, que cela fût possible lorsque ceux-ci lancèrent à la famille l’appel qui restera sous le nom de « la Sentence du Millenium ». Depuis, l’ordre est dirigé par Le Grand Veilleur, secondé par Alpha et Omega, chacun dirigeant une partie de l’Ouroboros.

LE GRAND VEILLEURALPHAOMEGA
Le tribunal d’obsidienneLes arpenteurs du tempsLes soldats d’apocalypse
Les diplomatesLes enseignantsLes exécuteurs
Les politiciensLes gardiens du silenceLe rempart des frères
Les sectesLes prélatsLes daemonarch
InquisitorisL’œil du régentLas maitres d’armes
Les stratègesLa Grande TheomLe poing

Ce qui distingue les Princes les uns des autres c’est leur statut familial. Au fur et à mesure des siècles, le sang des anges déchus a fini par se diluer. Il ne reste que très peu de famille de « sang-pur ». Plus le sang est pur, plus le Prince a de chance d’acquérir un statut important au sein de la fratrie. Ainsi les unions et les naissances qui en découlent sont extrêmement surveillés car c’est l’honneur et la position d’une lignée qui est en jeu. Cela à d’autant plus d’importance que seuls 50% des naissances sont viables, et parmi ce pourcentage, seuls 10% des enfants s’avèrent être de véritables Princes de ce monde. Les enfants dénués du « sceau de la naissance », appelés  la parentèle, sont juste considérés comme des serviteurs de leur fratrie. Leur seul don est de pouvoir voir les choses invisibles au yeux des humains.