La corne d'abondance

Bonjour rêveuses et rêveurs orphiques,

La corne d’abondance est le maître-mot pour décrire la semaine qui s’est écoulée. Cette profusion saura faire pardonner le retard pour ce rendez-vous hebdomadaire, d’autant plus que beaucoup de surprises sont en préparation. Il ne s’agit pas de vagues projets mais de réalisations déjà en branle qui seront dévoilées dans les semaines qui viennent. Quelques indices sont d’ailleurs glissés ci et là. À vous de les trouver avec la même gourmandise qu’un enfant cherchant les œufs de Pâques.

Passons au présent et à l’actualité tangible de votre réseau favori.

Commençons par Vp Loose qui nous apprend les travers de l’abondance en nous présentant le film « Shame » au Café Des Liches.

La même répond à ce cri d’humanité en nous parlant de Jack l’éventreur et d’Alan Moore. Lequel des deux a su le mieux disséquer l’humain ? La réponse est dans sa présentation de From Hell.

Lady Ka nous a également gâté en nous livrant la recette des mots aux fruits des passions.
Mais un trop-plein d’émotions en pagaille peut devenir source de tristesse. Il arrive qu’on s’enlise sans savoir où aller.
À ceci, le Cardinal des Encres et des âmes répond par une danse des sept plumes amoureuses. Il se rapproche et efface les distances :

Mais n’avait-il pas déjà si bien croqué sa belle dans l’intimité de son atelier  ?

La muse haute en couleur démontre de nouveau sa générosité en se joignant à la liste des auteurs contre le cancer.  Elle nous rappelle que dans la maladie, l’amour est une force de vie.

Qu’il y ait aussi une profusion de plumes pour porter cette noble cause. Vous êtes auteurs et/ou en connaissez ? Participez vous aussi, que ce soit sur votre blog, sur Ipagination ou directement sur « Stop au cancer ». Soyons 100 plumes pour que cet espoir puisse déployer ses ailes.

D’aucuns diront que Maître Gzom est une arlésienne. Sachez simplement que loin de se tourner les pouces,  il s’en sert de la meilleure manière possible en rédigeant son nouveau roman. L’ancien est disponible depuis peu sur le Google Play ainsi que sur la plupart des sites marchands.

Il en va de même pour Loume Astrée qui nous livre les premiers pas de sa quête.

Quand à moi, entre deux mises en place des nouveautés suggérées en préambule,  je poursuis certains ouvrages personnels.

N’oublions pas la revue de presse pour découvrir les liens intéressants glanés par la communauté.

J’en profite pour saluer les nouveaux membres inscrits. N’hésitez pas à faire un petit tour dans l’antichambre afin que nous fassions plus ample connaissance.

Comme vous le voyez, l’actualité est riche. À la question : « comment puis-je faire tenir un si gros truc dans mon portable ou ma tablette ? » je réponds simplement : grâce à la version mobile de l’Orpheo Mundi  qui vient d’être mise en place.

Tous ces travaux ne sont pas en vain ;  la preuve, vous êtes là.  D’autres sites ont parlé de nous et ces mots nous encouragent. Merci à eux, merci à vous.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter de bonnes vacances si vous y êtes ; une bonne semaine si ce n’est pas le cas.

Carpe Diem
Carpe Noctem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.